Le “petit coup de mou” est naturel mais on préfère lorsqu’il ne dure pas longtemps. Comment faire donc pour se motiver et se remettre dans une dynamique positive ?

Radio SiP Covid : Se motiver

Arnaud : Salut Marc, t’es où là tu fais quoi ?

Marc : je fais la queue à la boulangerie !

Arnaud : Ça tombe bien j’ai quelque chose à te demander

Marc : Je te connais, tu veux que je te prenne un pain au chocolat !

Arnaud : Non je voudrais que tu m’aides à trouver la motivation

Marc : Ouh là, vaste programme. Tu sais qu’il y a des kilos de livres sur le sujet, c’est un thème central du succès business,

Arnaud : Je sais, mais je te parle de Ma motivation. Je suis en panne sèche !

Marc : Ah bah ça s’entend, mais t’inquiètes il y a des solutions.

Arnaud : Ah, tu crois ?. Tu me rassures

Marc : Eh bien oui, la solution réside dans 2 questions et une affirmation. L’idée c’est de changer ta perception de la tâche à réaliser.

Arnaud : Soit mais comment je peux faire ?

Marc : C’est simple ! Pose-toi la question : qu’est-ce que cette tâche va me permettre de faire. Dans ta réponse, va au-delà de la banalité s’il te plait.

Arnaud : Ouais… Explique ton point de vue.

Marc : Tu vas réfléchir et repositionner cette tâche dans un cadre plus grand. Par exemple, si tu as une réticence à faire ta déclaration de revenus et que tu procrastines, tu peux réfléchir au sujet et te dire que, en attaquant dès maintenant, tu pourras creuser le dispositif et voir comment payer moins d’impôt !

Arnaud : Ah vu comme ça, oui ça motive. En fait là c’est utile pour le coup.

Marc : Tu vois, tu es maintenant motivé par le principe d’utilité.

Arnaud : C’est bien ça le principe d’utilité ! Mais il faut reconnaître que même ça, quelquefois ce n’est pas suffisant. Alors quoi faire ?

Marc : C’est simple ! Il faut dans ce cas actionner le principe de nécessité

Arnaud : Mais c’est quoi donc ?

Marc : C’est le fait d’agir pour éviter une situation franchement désagréable.

Arnaud : Et ça suffit pour se remotiver, à tout coup ?

Marc : Très souvent oui ! Repense à ta déclaration d’impôts. Que se passe-t-il si tu ne la fais pas ? 1° tu vas payer plus cher avec des pénalités de retard, 2° ta Femme va te pourrir 3° tu le feras quand même !

Arnaud : Ah vu comme ça, c’est sûr ! Mais ce principe de nécessité répond à quelle question ?

Marc : C’est simple ! Quels sont les risques encourus à ne pas faire ?

Arnaud : Ok. Je comprends mieux les 2 questions du début : La première, l’utilité c’est le « Pour Quoi », en 2 mots, la seconde la nécessité c’est le « Pourquoi » en 1 mot. Mais qu’en est-il de l’affirmation dont tu parlais tout à l’heure ?

Marc : C’est simple ! C’est le « parce que » !

Arnaud : C’est cela oui…

Marc : Parfois il faut arrêter de se poser des questions et passer à l’action Le « parce que » impose une posture de relâchement. Je n’ai pas le choix donc je fais. Tiens ! reprend ta déclaration d’impôts. Tu la fais parce que c’est obligatoire . Il y a une certaine fatalité dans le « parce que ». Ne plus lutter et faire c’est retrouver la motivation dans l’action.

Arnaud : Tu n’es jamais en baisse de motivation toi ?

Marc : Si ! Cela m’arrive. Je suis parfois fatigué d’animer le même séminaire, alors, je me dis « pas de problème, ce thème là je le connais par cœur je me mets en pilote automatique » et ça va le faire. Ça me permet de démarrer tranquillement et ça fait au final de super animation !

Arnaud : Top, ça me parle à moi aussi le pilote automatique, je prends et je prends aussi le pain au chocolat, pour la peine !

Marc : Avec la motivation, tu as retrouvé l’appétit ! Bravo !

Arnaud : et si je veux catapulter ma motivation, je compose en automatique le numéro de Sales in Progress 06 34 22 31 71

Marc : Exactement ! Chez Sales in Progress, notre accompagnement est certifié tout temps pour le dirigeant et ses équipes. Pour gagner en visibilité, sérénité et performance c’est simple comme le 06 34 22 31 71 ou www.salesinprogress.com

Arnaud : Merci et salut Marc

Marc : Salut Arnaud

Salut à tous et portez-vous bien !

Laisser un commentaire